Apprendre les statistiques de base du poker en ligne

Comprendre le poker c’est avant tout connaître quelques statistiques de base pour mieux jouer selon la main que vous possédez pré-flop, au flop, à la turn et à la river. Il y a donc plusieurs statistiques à connaître et à utiliser quand on joue au poker pour améliorer son jeu de poker et éviter de prendre des risques inconsidérés.

Les 52 cartes de jeu du poker Hold’em amènent 1 326 combinaisons de 2 cartes et il n’y a toutefois que 169 combinaisons uniques. La combinaison As de carreau et 2 de cœur est alors considérée de même valeur que la combinaison 2 de trèfle et As de pique. Il existe 13 paires de valeurs diverses : 78 combinaisons uniques de 2 cartes de couleur différente + 78 combinaisons uniques de 2 cartes de la même couleur = 169.

De plus, dans 16,5 % des cas, vous constituerez votre couleur par le ventre avec deux cartes à venir et dans 54 % des cas, vous constituerez au moins une couleur après avoir floppé et tiré une couleur et une quinte par les deux bouts. De plus dans 11,8 % des cas, votre paire privative floppera un brelan et dans 31,5 % des cas, vous compléterez votre tirage de quinte par les deux bouts après le flop.

Dans 32,5 % des cas, vous constituerez une paire avec l’une de vos cartes au flop et dans 12 % des cas, vos cartes consécutives flopperont deux cartes ou plus de la même couleur mais dans 9 % des cas, il y en aura un qui recevra du donneur des As ou des Rois fermés à une table à 10 mains et enfin dans 35 % des cas, vous constituerez votre couleur après le flop avec une carte nécessaire.

Le poker est-il un sport?

On entend souvent des affirmations selon lesquelles le poker n’est pas un sport. Mais plus d’un ne sont pas d’accord avec cette opinion. Si on se contente tout simplement du premier sens du mot sport, on s’attend à une activité physique qui est basée sur certains règles et un entrainement spécifique dans un but de délassement ou de concours, mais si on avance, on verra que le sport est aussi un jeu qui fait appel à la réflexion. A partir de cette dernière définition, on peut dire que le poker rempli bien ces conditions, comme tout autre sport cérébral tel les échecs, le bridge, le jeu de go…. On a besoin de réfléchir, d’effectuer les meilleurs coups, d’éliminer les adversaires et de remporter le plus de main possible dans un but principal qui est de gagner et d’éliminer toutes ses adversaires.

world poker tour

Au poker n’importe quel participant peut remporter la bataille, quelque soit sa taille, sa performance, son âge, son sexe, car la victoire dépend en grande partie de la stratégie de chacun même s’il y a aussi le facteur hasard et chance. Il est possible qu’un  tout jeune joueur de 21 ans arrive à combattre un véritable chevronné avec plus de 20 ans d’expérience au poker. En effet, avec les options en multitables, des joueurs passent des entrainements intensifs dans les salles de poker en ligne, les casinos et les clubs, et avec ce type de jeu régulier et intensif, on peut tout à fait accéder aux grands évènements comme les World Poker Tour, les WSOP,… Mais comme ce qui arrive aux autres sportifs, les joueurs de poker ne sont pas toujours les meilleurs même s’ils sont déjà des stars. Des mauvaises mains, des joueurs plus forts qu’eux,… peuvent aussi être rencontrés sur les tables de jeu.